Cellscape - Cellscape (2006)

01 - Intro
02 - Restroom Sunburnt
03 - Unfailing Program
04 - Scrawls
05 - Backwards
06 - Somewhere Else
07 - 216 Lines
08 - Reloaded
09 - Worse
10 - Lsb

Cellscape

»  Olaf, le 10 Septembre 2007.Electro Hardcore  «


Sorti en 2006 dans un certain anonymat, "Cellscape" est un album pourtant furieusement puissant. Le groupe mélange hardcore et musique électronique de façon plutôt inédite, faisant penser à un mix de Refused et de Fear Factory style "Remanufacture". Après une "Intro" ma foi plutôt inutile, "Restroom Sunburnt" nous montre directement le potentiel du groupe : rythmiques syncopées et violentes, hurlements hardcore classiques mais très efficaces, guitares stridentes, tout ça entrecoupé ou entremêlé de passages électro (eux aussi assez violents). Un style original mais qui fonctionne à merveille, comme dans les dantesques "Unfailing Program" et "216 Lines". En plus de ça, pour ne pas tomber dans la répétition, le groupe s'aventure dans des contrées plus expérimentales ("Backwards" et son couplet parlé), et même (et surtout) dans le post-hardcore avec l'hallucinante "Scrawls", point culminant de l'album pour ma part, avec son riff qui vous restera gravé en tête pour l'éternité, ainsi que "Lsb", du haut de ses 10 minutes planantes à souhait.

Cependant, "Cellscape" reste un premier album, et le groupe a encore du travail à fournir pour paufiner son style. Le rendu global peut paraître assez fouilli, et la deuxième moitié de l'album s'avère un peu ennuyeuse ("Reloaded" et "Worse"). Malgré ça, Cellscape nous offre là un album original et intrigant, contenant des perles que peu de groupes peuvent se vanter d'avoir composées, et nous promet un avenir radieux. Vivement la suite.

»  7.5/10  «